Documents

Comment obtenir un congé à la fonction publique ?

La fonction publique est la première entreprise sociale. Si les petites et les grandes entreprises privées travaillent pour un gain personnel, la fonction publique quant à elle est le symbole de l’État qui se met au service de la population. Cependant, pour les employés à la fonction publique, il survient parfois des événements les contraignant à demander des congés. Nous inscrivant dans cette logique, nous découvrirons ensemble comment procéder pour obtenir des congés à la fonction publique.

Le motif de la demande de congé

Plusieurs raisons peuvent motiver une demande de congé. C’est pour cela qu’il est indispensable d’examiner soi-même le motif de sa demande de congé et de juger de la validité de celui-ci, avant d’effectuer la demande de peur que celle-ci ne soit simplement rejetée. Les congés décès fonction publique par exemple, sont facilement approuvé. En dehors de ça, vous avez :

– Les congés de maternité ;

– Les congés d’adoption ;

– Les congés de paternité ;

– Les congés de présence parentale ;

– Les congés annuels ;

– Les congés de maladie ;

– Les congés de fin de service…

Les congés que vous voulez réclamer sont particulièrement classifiables dans l’une des précédentes catégories.

La situation juridique du demandeur

Prenez le soin de vérifier si selon les lois en vigueur, vous êtes effectivement éligible à la demande de congés. Si les dispositions et les lois en vigueur vous rendre inéligible à une demande de permission, alors celle-ci ne sera pas acceptée

La lettre de demande de congé

La lettre demande de congés doit contenir obligatoirement les éléments qui suivent :

– La date et le lieu de la rédaction ;

– Le nom du supérieur hiérarchique à laquelle elle est destinée ;

– Le motif ;

– La période sur laquelle s’étend la demande de congé

À cette lettre doivent être jointe des pièces justificatives du motif avancé. Par exemple, en cas de demande de congés de décès à la fonction publique, le certificat de décès doit être joint à la lettre en guise de preuve du motif avancé.