Comptabilité

L’utilité d’un logiciel de comptabilité en micro-entreprise

Par rapport aux dirigeants de sociétés à responsabilité limitée unipersonnelles (EURL), les obligations comptables des micro-entrepreneurs sont considérablement réduites. Presque tous les entrepreneurs n’utilisent généralement pas de logiciels adaptés à leurs activités. Des logiciels qui sont pourtant très utiles pour remplir rapidement ces obligations. Alors, pourquoi avons-nous besoin des bons outils pour y remédier ? Élément de réponse.

À quels besoins le logiciel comptable des indépendants doit-il répondre ?

Pour remplir les obligations comptables, si l’activité est une activité de marché, il suffit de conserver les reçus et les éventuels livres de dépenses. Les documents de vente, les devis, les commandes et les factures doivent également contenir des mentions légales. 

Le logiciel répond à de nombreux besoins :

·         La création de devis, commandes et factures contient immédiatement toutes les informations nécessaires pour remplir les obligations légales.

·         Les lois changent rapidement et les mises à jour automatiques des logiciels garantissent que les derniers documents sont toujours créés.

·         En cas d’activité commerciale, le suivi des stocks est géré automatiquement en temps réel, limitant ainsi le risque de rupture d’approvisionnement. Simplifiez la gestion des recettes et des livres d’achat, car le livre et le document sont créés en même temps.

·         La fonction financière peut assurer un suivi régulier pour comprendre l’état de paiement des factures des clients et des fournisseurs. Par conséquent, le rappel des factures impayées est plus efficace.

Puisqu’il existe des différences importantes entre les obligations comptables des auto-entrepreneurs et des autres entrepreneurs, des précautions particulières doivent être prises lors de la désignation des bons outils qui répondent aux besoins des auto-entrepreneurs :

·         Logiciel de gestion d’entreprise ; à condition qu’ils remplissent les conditions pour pouvoir ajuster le taux de taxe sur la valeur ajoutée et inclure la gestion des achats pour les activités des commerçants.

Un logiciel de comptabilité micro-entreprise : vous devez être très prudent lorsque vous parlez de « pour les auto-entrepreneurs ».